Photo :

Et si la « société inclusive » n’était pas une finalité ?

Rendez-vous
Mercredi 29 Novembre à 19H
Maison des associations,
salle 22, 2ème étage,
4 rue André Malraux , Saint Etienne

Dans le cadre d’« une ville en partage », l’association ECH « Egalité, Citoyenneté, Handicap » propose une rencontre-débat et une réflexion sur la « société inclusive »
L’inverse d’une « société inclusive » n’est pas seulement une société excluante ou discriminante, mais une « société exclusive », ne fonctionnant que pour certaines catégories de personnes.

La « société inclusive » n’est pas une finalité ultime, dont l’avènement ne serait retardé que par un manque de volonté politique ou par une conjoncture défavorable. Il s'agit plutôt d'un postulat de départ qui en fait un agent de transformation des pratiques concernant l’ensemble des personnes en situation de « non inclusion », quelles qu’en soient les raisons ou les causes.

Bien qu’ECH se soit créée à partir des problématiques liées aux situations de handicap, l’idée même de « société inclusive » nous pousse à sortir d’un « entre soi » pour mener une réflexion large et transversale. Alors, cet agent de transformation permettra de travailler l’ensemble des situations de « non inclusion » et ainsi d'explorer collectivement les conditions permettant l'opérationnalité de ce postulat.

Ce moment de débats et d’échanges sera introduit par M. Yves BRUCHON, auteur de « Handicap et citoyenneté. Quand le handicap interroge le politique », L’Harmattan, 2013.
Rendez-vous
Mercredi 29 Novembre à 19H
Maison des associations,
salle 22, 2ème étage,
4 rue André Malraux , Saint Etienne


Un pot en fin de rencontre permettra de poursuivre les échanges en toute convivialité.











Et vous en dites quoi?

Ça n'a échappé à personne, nous avons un nouveau gouvernement, et dans ce gouvernement une nouvelle secrétaire d'Etat directement rattachée au premier ministre... ce qui est surement significatif.

Il ne nous appartient bien sûr pas de prendre position par rapport à ce gouvernement, juste d'informer quant aux orientations données.

Et premier élément pour analyser les orientations voulues, le texte du communiqué du conseil des ministres du 7 Juin 2017.

Et si quelqu'une ou quelqu'un veut dire ce qu'il en espère ou pas, vous savez où le dire!! Le débat peut s'engager, en respectant l'anonymat de qui le désirera, ça va sans dire.




Appel à témoignages et analyses

UNE CITOYENNETÉ SOUS CONDITIONS DE PERFORMANCES ?

ECH voudrait rassembler des témoignages, des réflexions sur deux domaines qui interrogent la participation citoyenne à parité des personnes en situation de handicap:

1) quid du droit et du pouvoir de voter?
       Pour info  [Entretien avec Josef Schovanec, personne autiste, écrivain et philosophe, sur le droit de vote des personnes handicapées].

2) quid de l'accessibilité, à liberté égale, aux services publics, par exemple? Tout le monde a pu mesurer les difficultés d'accès quand il faut franchir les obstacles dressés par la numérisation et l'utilisation de robots téléphoniques ou autres; qu'en est il pour les personnes en situation de handicap, pas forcément formées d'abord à la manipulation de ces outils mystérieux...
       Lien avec site du médiateur de la république sur cette question

Vous pouvez adresser vos témoignages à l'association

EGALITÉ     CITOYENNETÉ    HANDICAP

Maison des associations    casier 125    4 rue André Malraux    42000  SAINT ETIENNE



 ou en utilisant le lien sur cette page en bas à droite!

Premiers témoignages ici et ici

Si nous parvenons à rassembler suffisamment de témoignages sur ces deux questions, il sera possible, avec l'aide de tout le monde, d'en faire un traitement et l'objet d'un débat sur le modèle de ce que nous avons déjà tenté (et réussi!) à propose de nos fragilités, de nos vulnérabilités et de notre commune humanité.